L’église Saint Pierre

« Nulle part en France, l’art Roman n’a connu plus de séduction » (Emile Mâle). Construite aux XIe et XIIe siècles, l’église St Pierre de Chaniers possède une atmosphère purement et typiquement saintongeaise, mais s’identifie par quelques notes originales.

A l’extérieur, le chevet mérite que l’on s’y attarde. Aux éléments architecturaux et décoratifs classiques, s’ajoute l’aspect massif de l’ensemble, en raison de contreforts dus à la surélévation des murs à la hauteur de corniche, ménageant ainsi un chemin de ronde couvert, doté de cinq créneaux et de quelques meurtrières latérales accessibles par la partie gothique du monument.

Le clocher de forme carrée, est de style saintongeais.

La façade occidentale est simple et dépouillée, haute et rectangulaire, comportant un portail central à arcs brisés échelonné de quatre voussoirs, inséré dans un mur nu, supporté par deux contreforts monumentaux rajoutés au XVe siècle.

A noter le bandeau mouluré courant à la base des murs.

A l’intérieur, le sanctuaire triconque comporte une abside et deux absidioles, de forme tréflée, avec quelques vestiges de peintures anciennes ; il est couvert par une voûte en berceau, prolongé par trois voûtes en cul-de-four, le tout éclairé par cinq ouvertures en plein cintres, étroites et fort ébrasées. Pas de croisée de transept, mais de suite le carré sous le clocher avec quatre piliers massifs, supportant la coupole sur trompes et la charge du clocher, avec ses cinq cloches. Le carré sous le clocher relie le sanctuaire et la nef avec, au point de jonction, le fameux arc outrepassé dit « mauresque ».
La nef, à vaisseau unique, d’une grande élévation où l’on remarque à la base des murs un soubassement mouluré dits « banc des pauvres ».
Peu de sculptures, si ce n’est dans le chœur, deux chapiteaux dont un à griffons et l’autre à feuilles d’acanthe. Dans la nef deux chapiteaux ornés d’entrelacs et de masques barbares.
A voir également : une chapelle à la vierge de style gothique flamboyant, une élégante voûte à liernes et tiercerons à clefs, étoilés, le baptistère roman, la Vierge à l’Enfant, ainsi que le grand Christ en bois peint.

L’église de Chaniers, classée Monument historique en 1912, est ainsi un monument d’une originalité certaine.

 

Une oeuvre exceptionnelle, la Pièta

L'une des chapelles de l'église abrite une magnifique Pietà en plâtre, copie d'une sculpture de Justin-Chrysotome SANSON, sculpteur français de grande renommée au XIXe siècle. La Pièta, réalisée en bronze et en marbre, reste son oeuvre la plus primée, médaillée au salon de 1869 et à l'Exposition Universelle de Paris de 1878.
C'est probablement l'oeuvre la plus expressive du sculpteur. Le corps du Christ, à la musculature puissante et idéalisée, repose lourdement sur les jambes de la Vierge dont le visage silloné de larmes exprime une émouvante gravité. Une sincère émotion se dégage de l'oeuvre et ses dimensions très imposantes lui confèrent une certaine solennité. La présence de la Pièta dans l'église de Chaniers demeure un mystère.

Une restauration et une remise en valeur urgente

Sévèrement endommagée dans sa partie inférieure, la commune de Chaniers souhaite sauver de l'usure du temps et de l'oubli la Pièta.

Un appel aux dons est lancé en collaboration avec la Fondation du Patrimoine.

Souscription possible via le lien suivant :
fondation-patrimoine.org/32940

Une urne a également été installée à proximité de l'oeuvre.

Une fois restaurée, l'objectif est de mettre la Pièta en valeur par un meilleur emplacement dans l'église et un éclairage adapté.

 

Recherche
conseil municipal
 
 
 
 
Conseil Municipal / Le compte-rendu du dernier Conseil Municipal est en ligne
Sortie / Comédie "Ma femme s'appelle Maurice" vendredi 17 mars à la salle des fêtes
Sortie / Loto de l'APE Ronsard samedi 18 mars à la salle des fêtes
Sortie / Rencontre avec l'écrivain Marie-Sabine ROGER vendredi 10 mars à la Médiathèque
Sortie / Le Timbre fait sa danse samedi 11 et dimanche 12 mars à la salle des fêtes
Sortie / Prochaine séance des bébés lecteurs mardi 14 mars à 10h, à la Médiathèque