Frelon asiatique

Lutte contre les frelons asiatiques – Piégeage

Des pièges simples peuvent être réalisés. La capture par piégeage des reines fondatrices est efficace, principalement de mars à mai, au démarrage de la construction de leur nid. Le piégeage peut être poursuivi afin de fragiliser la population en place et vérifier la présence d’un nid de frelons asiatiques à proximité.

Mode d’emploi

Prendre une bouteille en plastique vide, la couper au tiers supérieur puis retourner la partie haute qui sera placée à l’envers pour faire un entonnoir. Pour permettre aux petits insectes non ciblés de s’échapper, faire des petits trous (environ 5 mm). Au fond de la bouteille (l’appât) : verser un verre de bière brune, un verre de vin blanc (qui repousse les abeilles), un trait de sirop de cassis. Ce piège peut être suspendu à un arbre, de préférence au soleil et protégé du vent, à une hauteur de 1,50m ou 2 mètres (hors de portée des enfants). Il peut aussi être placé sur un balcon. Pour éviter que de l’eau de pluie ne vienne diluer l’appât, un élément (CD-Rom, assiette de pique nique…) peut être inséré dans le système d’attache.

Vous avez découvert un nid ? Que faire ?

  • 1- Veuillez le faire connaître auprès des services de la mairie qui vous remettront une « fiche de signalement » permettant de réunir toutes les informations nécessaires. Cette collecte d’informations est faite dans un but scientifique afin de cartographier la répartition en France des frelons asiatiques et de suivre l’expansion de cette espèce. La « fiche de signalement » est à renseigner puis à déposer en mairie qui effectuera la saisie en ligne.
  • 2 – Pour détruire le nid, vous pouvez prendre contact avec des professionnels de la désinsectisation. Vous trouverez leurs coordonnées sur les pages jaunes, activité « désinsectisation ». Vous devez indiquer l’endroit exact, s’il est positionné dans un arbre ou dans un bâtiment, s’il est actif ou non.

> Télécharger la fiche de signalement (à déposer en mairie) :

Les nids de ces frelons sont très facilement reconnaissables. Ils construisent un nid volumineux de papier mâché, de cellulose composé de plusieurs galettes de cellules entourées d’une enveloppe faite de larges écailles de papier, striées de beige et de brun. L’orifice de sortie est latéral alors qu’il est basal chez le frelon d’Europe. Lorsqu’il est installé dans un espace bien dégagé, le nid du frelon asiatique est sphérique quand sa taille ne dépasse pas 60 cm de diamètre. Mais il peut devenir ovalaire et atteindre jusqu’à 1 m de haut et 80 cm de diamètre quand il est fixé, comme c’est souvent le cas, à plus de 15 m de haut dans un grand arbre (voir photo d’illustration).

Ce frelon n’est pas encore considéré nuisible mais détruit les essaims d’abeilles. Ce frelon a une méthode assez révolutionnaire. Il décapite tout simplement les abeilles avec ses mandibules. Il fait une boulette de sa proie et l’emporte nourrir les larves de frelons.

Quelles différences entre le frelon asiatique et le frelon européen ?

Pour mieux les reconnaître, voici les caractéristiques des 2 types de frelons :

Frelon asiatique :

  • Tête noire avec visage jaune orangé
  • Thorax entièrement noir
  • Dessus de l’abdomen noir avec 3 bandes jaunes
  • Pattes noires avec des chaussettes jaunes
Frelon européen :

  • Tête rousse et visage jaune
  • Thorax noir et roux
  • Abdomen entièrement jaune avec des dessins noirs
  • Pattes rousses

Plus d’informations